5 raisons de se nourrir d’insectes

écrit par le 29 fév 2016 à 5:55


Vers, chenilles, criquets, sauterelles, termites, scorpions, grillons, larves et autre fourmis… Bientôt dans votre assiette ?
Certains spécialistes parlent de « superfood », autrement dit la nourriture du futur, qui pourrait tous nous nourrir d’ici seulement quelques années. Si ce n’est pas déjà votre cas, voici donc 5 raisons de se nourrir d’insectes.

Une pratique food trendy & chic

jimini's, les apéritifs aux insectes

« Insects are the new cool » – Photo : Jimini’s

Rien de mieux pour faire rager les Végétaliens que la nourriture à base d’insectes, c’est encore plus fashion que les régimes sans gluten (so 2015…) !
Nous vous recommandons particulièrement les insectes de la marque Jimini’s avec un packaging pop et des slogans originaux, avec un ton décalé.
Il existe des recettes de plus en plus élaborées, avec des parfums reprenant les grands classiques de l’apéro : curry, paprika, tomate… Pour convertir de nouveaux adeptes, la marque organise régulièrement des « #ApéroJimini’s », où l’on prend un ver(re) dans un bar de la capitale autour d’amuses bouches à base d’insectes.

On parie que ce concept décalé arrivera à vous séduire !

Diététique et sain, c’est le bio à l’état pur

Un repas diététique, en toute simplicité...

Un repas diététique, en toute simplicité… – Photo : Critter Bitters

Riches en vitamines, fibres et protéines, et surtout ne contenants que très peu de graisses, les insectes respectent tous les critères d’une alimentation saine et équilibrée. C’est un peu moins « sexy » qu’un burger à trois étages, mais votre corps vous remerciera de lui avoir épargné cet apport en graisses saturées.
Pour compléter cet effort diététique, vous pouvez également faire du sport en allant vous-même chasser les insectes que vous allez manger pour le diner.

Attention toutefois, tout comme pour les champignons, il est plus que recommandé de faire vérifier par un expert vos trophées de chasse avant de les consommer…

Pour participer à Koh Lanta à l’apéro

epreuve-mythique-de-confort-une-seule-formule-entree-dessert-insectes-a-l-honneur-extrait-de-koh-lanta-emission-7-31-octobre-2014-3-0a99b1-0@1x

Le menu « dégustation », la seule formule disponible sur Koh Lanta… – Photo : TF1

Vous hésitez à vous inscrire à Koh Lanta ? Un entrainement préalable peut vous aider à savoir si vous êtes fait pour ça. L’une des épreuve culte est bien sur la « dégustation » des produits locaux, avec parmi les « plats » proposés, des petites bêtes à l’aspect toujours sympathique.
Proposer des insectes à l’apéritif, c’est surtout un très bon moyen de tester ses amis, et de connaitre les vrais aventuriers qui se cachent parmi eux !

Désormais disponible en boisson

Critter Bitter, idéal pour remixer ses cocktails préférés !

Critter Bitter, idéal pour remixer ses cocktails préférés ! – Photo : Critter Bitters

Lucy Knops and Julia Plevin, deux designeuses qui se sont rencontrées sur les bancs de l’école de design ont décidé de lancer Critter Bitters, la boisson à base de vanille, cacao et … Criquets !
Ces deux entrepreneuses veulent faire tomber la barrière psychologique et les freins relatifs à la consommation d’insectes, grâce à l’alcool ! Il suffisait d’y penser !
C’est à dire qu’il sera désormais possible de voir vos cocktails préférés re-visités avec des préparations à base d’insectes.
La campagne Kickstarter est arrivée à son terme et les objectifs de financement ont été remplis, on devrait donc voir arriver prochainement cette boisson d’un nouveau genre.
Si vous n’arrivez pas à patienter jusque là, vous pouvez d’ores et déjà gouter la vodka au scorpion proposée par la marque Skorppio. La boisson aurait, parait-il, des vertus aphrodisiaques… On vous laisse le soin de tester !

On participe à sauver la planète

Les insectes, ultime recours pour sauver la planète ?

Les insectes, ultime recours pour sauver la planète ? – Photo : Zaman France

Toujours pas convaincus ? Et si l’on vous dit que manger des insectes, c’est bon pour la planète ? En effet l’élevage d’un kilogramme de grillon utilise seulement un litre d’eau, contre 22 000 litres pour une vache. Quand on sait que les ressources d’eau potable de notre planète sont limitées, ce chiffre pousse à la réflexion.

L’élevage des animaux destinés à la consommation humaine est responsable de 15% des émissions de CO2, alors que 75% des animaux qui peuplent la terre sont des insectes dont l’impact environnemental est faible. L’élevage d’insectes se positionne donc comme une solution viable pour faire face à la hausse de la population.

La nouvelle tendance food ?

Si l’Entomophagie (la consommation d’insectes), n’est pas encore très répandue en Europe, 2,5 milliards de personnes dans le monde mangent déjà des insectes régulièrement. Si l’offre était auparavant limitée, on trouve aujourd’hui sur le marché des produits très variés.

À l’approche de Pâques, nous vous conseillons les pâtisseries au chocolat pralinées aux grillons, qui sont un véritable délice…

Bon Appétit !

Partages